Étape 3 : créer l’intégration API pour Azure dans Snowflake

Cette rubrique fournit des instructions pour créer un objet d’intégration API dans Snowflake afin de travailler avec votre service proxy (c’est-à-dire le service de gestion API d’Azure). Les instructions sont les mêmes, que vous utilisiez le portail Azure ou le modèle ARM.

Dans ce chapitre :

Informations requises

Vous avez besoin des informations suivantes pour créer l’intégration API pour Azure dans Snowflake :

  • ID d’application Azure Function App AD (à partir de votre feuille de calcul de suivi)

  • ID de client Azure AD (comme décrit dans la section Conditions préalables pour la planification d’une fonction externe)

Créer l’intégration d’objet API

Utilisez la commande CREATE API INTEGRATION pour créer l’objet d’intégration API :

  1. Connectez-vous à l’interface Web de Snowflake, si ce n’est pas déjà fait.

  2. Naviguez vers la page Worksheets Worksheet tab de l’interface.

  3. Exécutez la commande USE ROLE pour utiliser le rôle ACCOUNTADMIN ou un rôle avec le privilège CREATE INTEGRATION. Par exemple :

    use role has_accountadmin_privileges;
    
  4. Entrez une instruction CREATE API INTEGRATION. L’instruction devrait ressembler à ce qui suit :

    create or replace api integration <integration_name>
        api_provider = azure_api_management
        azure_tenant_id = '<tenant_id>'
        azure_ad_application_id = '<azure_application_id>'
        api_allowed_prefixes = ('<url>')
        enabled = true;
    

    Dans l’instruction :

    1. Replace <integration_name> with a unique integration name (e.g. my_api_integration_name). The name must follow the rules for Identificateurs d’objet.

      En outre, enregistrez le nom de l’intégration dans le champ « Nom d’intégration API » dans votre feuille de calcul de suivi. Vous aurez besoin de ce nom lorsque vous exécuterez la commande CREATE EXTERNAL FUNCTION plus tard dans le processus de création.

    2. Remplacez <id_client> par votre ID de client Azure AD.

      Vous pouvez également utiliser votre domaine (par exemple my_company.onmicrosoft.com).

    3. Remplacez <id_application_azure> par la valeur du champ « ID d’application App AD de la fonction Azure » dans votre feuille de calcul de suivi.

    4. Pour api_allowed_prefixes, remplacez <url> par l’URL appropriée.

      En général, il s’agit de l’URL du service proxy (c’est-à-dire le service de gestion des API Azure), au format suivant :

      https://<api_management_service_name>.azure-api.net
      

      Cependant, vous pouvez restreindre les URLs auxquelles cette intégration API peut être appliquée en ajoutant un suffixe approprié, auquel cas l’URL a le format suivant :

      https://<api_management_service_name>.azure-api.net/<api_url_suffix>
      

      L’URL que vous saisissez dépend de l’utilisation du portail Azure ou du modèle ARM pour créer votre fonction externe :

      Portail Azure
      Utilisez les valeurs des champs « Nom de service de gestion des API » et « Suffixe d’URL d’API de gestion des API » dans votre

      feuille de calcul de suivi. Par exemple, votre URL devrait ressembler à :

      https://my-api-management-svc.azure-api.net/my-api-url-suffix
      

      Elle doit correspondre à l’URL de base et au suffixe de l’onglet Settings du service Gestion des API pour votre API importée. Si cela vous convient, vous pouvez copier la valeur de l’onglet à la place.

      Modèle ARM

      Utilisez la valeur du champ « URL de gestion des API » dans votre feuille de calcul de suivi.

  5. Si vous ne l’avez pas encore fait, exécutez l’instruction CREATE API INTEGRATION que vous avez saisie.