RAISE

Lève une exception.

Pour plus d’informations sur les exceptions, voir Traitement des exceptions.

Voir aussi

EXCEPTION

Syntaxe

RAISE <exception_name> ;

Où :

exception_name

Le nom de l’exception à lever.

Si vous traitez une exception dans un gestionnaire d’exception et que vous souhaitez soulever à nouveau la même exception, omettez cet argument. Voir Levée de la même exception à nouveau dans un gestionnaire d’exceptions.

Exemples

Cette opération crée et soulève (mais n’intercepte pas) une exception simple :

CREATE PROCEDURE thrower()
RETURNS VARCHAR
LANGUAGE SQL
AS
$$
    DECLARE
        MY_EXCEPTION EXCEPTION;
    BEGIN
        RAISE MY_EXCEPTION;
    END;
$$
;

Voici l’appel à la procédure stockée qui soulève l’exception :

CALL thrower();

Voici le résultat de l’exécution de la procédure stockée qui soulève l’exception :

-20000 (P0001): Uncaught exception of type 'MY_EXCEPTION' on line 5 at position 8

L’exemple suivant est similaire à l’exemple précédent, mais utilise une exception pour laquelle l’utilisateur a défini un numéro d’exception et un message d’exception personnalisés :

    DECLARE
        MY_EXCEPTION EXCEPTION (-20002, 'Raised MY_EXCEPTION.');

Voici le résultat de l’exécution de la procédure stockée qui soulève l’exception :

-20002 (P0001): Uncaught exception of type 'MY_EXCEPTION' on line 7 at position 8 : Raised MY_EXCEPTION.

Pour plus d’exemples, voir les exemples de gestion d’une exception.

Revenir au début