Catégories :

Utilisateur et sécurité DDL (Utilisateurs)

DESCRIBE USER

Décrit un utilisateur, y compris les valeurs actuelles de ses propriétés, ainsi que les valeurs par défaut.

DESCRIBE peut être abrégé en DESC.

Voir aussi :

ALTER USER , CREATE USER , SHOW USERS

Syntaxe

DESC[RIBE] USER <name>

Paramètres

nom

Spécifie l’identificateur de l’utilisateur à décrire. Si l’identificateur contient des espaces ou des caractères spéciaux, toute la chaîne doit être délimitée par des guillemets doubles. Les identificateurs entre guillemets doubles sont également sensibles à la casse.

Notes sur l’utilisation

  • Certains utilisateurs peuvent afficher leurs propres propriétés en exécutant cette commande et en spécifiant leur propre nom. Seul le rôle ayant le privilège OWNERSHIP sur un utilisateur, ou un rôle supérieur, peut exécuter cette commande pour voir les propriétés d’un autre utilisateur.

  • La propriété d’objet utilisateur MINS_TO_BYPASS_NETWORK_POLICY définit le nombre de minutes pendant lesquelles un utilisateur peut accéder à Snowflake sans se conformer à une politique réseau existante. Le nombre de minutes ne peut être défini que par Snowflake (par défaut : NULL) et est conçu comme une solution de contournement temporaire pour permettre à l’utilisateur d’accéder à Snowflake. Pour définir une valeur pour cette propriété, veuillez contacter l’assistance Snowflake.

  • Cette commande n’affiche pas les paramètres de session par défaut pour un utilisateur. Au lieu de cela, utilisez SHOW PARAMETERS IN USER.

  • La propriété d’objet utilisateur PASSWORD_LAST_SET_TIME prend la valeur par défaut Null si aucun mot de passe n’a encore été défini. Les valeurs 292278994-08-17 07:12:55.807 ou 1969-12-31 23:59:59.999 indiquent que le mot de passe a été défini avant l’inclusion de cette ligne. Une valeur 1969-12-31 23:59:59.999 peut également indiquer un mot de passe expiré et la nécessité pour l’utilisateur de changer son mot de passe.

  • Pour post-traiter la sortie de cette commande, vous pouvez utiliser la fonction RESULT_SCAN, qui traite la sortie comme une table qui peut être interrogée.