Catégories :

DDL de pipeline de données

SHOW STREAMS

Répertorie les flux pour lesquels vous avez des privilèges d’accès. La commande peut être utilisée pour répertorier les flux de la base de données ou du schéma actuel/spécifié ou pour l’ensemble de votre compte.

La sortie renvoie les métadonnées et les propriétés du flux, classées lexicographiquement par nom de base de données, de schéma et de flux (voir Sortie dans ce chapitre pour lire la description des colonnes de sortie). Ceci est important à noter si vous souhaitez filtrer les résultats à l’aide des filtres fournis.

Voir aussi :

CREATE STREAM , DROP STREAM

Syntaxe

SHOW [ TERSE ] STREAMS [ HISTORY ] [ LIKE '<pattern>' ]
                                   [ IN { ACCOUNT | DATABASE [ <db_name> ] | [ SCHEMA ] [ <schema_name> ] } ]
                                   [ STARTS WITH '<name_string>' ]
                                   [ LIMIT <rows> [ FROM '<name_string>' ] ]

Paramètres

TERSE

Retourne seulement un sous-ensemble des colonnes de sortie :

  • created_on

  • name

  • kind (renommer la colonne type dans un ensemble complet de colonnes)

  • database_name

  • schema_name

  • tableOn (renommer la colonne table_name dans un ensemble complet de colonnes)

HISTORY

(Facultatif) Inclut les flux détruits qui n’ont pas encore été purgés (c’est-à-dire qu’ils sont toujours dans leurs périodes de conservation respectives de Time Travel). S’il existe plusieurs versions d’un flux détruit, la sortie affiche une ligne pour chaque version. La sortie comprend également une colonne dropped_on supplémentaire, qui affiche les éléments suivants :

  • Date et horodatage (pour les flux détruits).

  • NULL (pour les flux actifs).

Par défaut : aucune valeur (les flux détruits ne sont pas inclus dans la sortie)

Note

Ce paramètre n’est pas pris en charge actuellement.

LIKE 'motif'

Filtre la sortie de commande par nom d’objet. Le filtre utilise une concordance de motif insensible à la casse avec prise en charge des caractères génériques SQL (% et _).

Par exemple, les motifs suivants donnent les mêmes résultats :

... LIKE '%testing%' ...
... LIKE '%TESTING%' ...
IN ACCOUNT | [ DATABASE ] nom_bd | [ SCHEMA ] nom_schéma

Spécifie la portée de la commande, qui détermine si la commande liste les enregistrements uniquement pour la base de données ou le schéma actuel/spécifié, ou pour l’ensemble de votre compte :

Le mot clé DATABASE ou SCHEMA n’est pas nécessaire ; vous pouvez définir la portée en spécifiant uniquement le nom de la base de données ou du schéma. De même, le nom de la base de données ou du schéma n’est pas nécessaire si la session utilise actuellement une base de données.

  • Si DATABASE ou SCHEMA est spécifié sans nom et que la session n’a pas de base de données actuellement utilisée, le paramètre n’a aucun effet sur la sortie.

  • Si SCHEMA est spécifié avec un nom et que la session n’utilise pas de base de données, le nom du schéma doit être entièrement qualifié avec le nom de la base de données (par ex. testdb.testschema).

Par défaut : dépend si la session dispose actuellement d’une base de données en cours d’utilisation :

  • Base de données : DATABASE est la valeur par défaut (c’est-à-dire que la commande renvoie les objets que vous pouvez visualiser dans la base de données).

  • Aucune base de données : ACCOUNT est la valeur par défaut (c’est-à-dire que la commande renvoie les objets que vous pouvez visualiser dans votre compte).

STARTS WITH 'chaîne_nom'

Filtre la sortie de commande en fonction de la chaîne de caractères qui apparaissent au début du nom de l’objet. La chaîne doit être délimitée par des guillemets simples et est sensible à la casse. Par exemple, ceci renvoie des résultats différents :

... STARTS WITH 'B' ...
... STARTS WITH 'b' ...
LIMIT lignes [ FROM 'chaîne_nom' ]

Active la « pagination » des résultats en limitant le nombre maximal de lignes renvoyées. Notez que le nombre réel de lignes renvoyées peut être inférieur à la limite spécifiée (par exemple, le nombre d’objets est inférieur à la limite spécifiée).

Cette clause peut également inclure une sous-clause FROM, servant effectivement de « curseur » pour les résultats. Ceci permet de récupérer le nombre spécifié de lignes suivant la première ligne dont le nom d’objet correspond à la chaîne spécifiée :

  • La chaîne doit être délimitée par des guillemets simples et est sensible à la casse.

  • La chaîne n’a pas besoin d’inclure le nom complet de l’objet ; les noms partiels sont pris en charge.

Note

FROM peut être combiné avec STARTS WITH dans la même instruction ; cependant, les deux conditions doivent être remplies ou elles s’annulent mutuellement et aucun résultat n’est retourné. De plus, les objets sont retournés dans l’ordre lexicographique par nom, donc FROM ne retourne que les lignes ayant une valeur lexicographique plus élevée que les lignes retournées par STARTS WITH

Par exemple :

  • ... STARTS WITH 'A' LIMIT ... FROM 'B' ne donnerait aucun résultat.

  • ... STARTS WITH 'B' LIMIT ... FROM 'A' ne donnerait aucun résultat.

  • ... STARTS WITH 'A' LIMIT ... FROM 'AB' donnerait des résultats (si des lignes correspondent aux chaînes d’entrée).

Notes sur l’utilisation

  • L’exécution de la commande ne nécessite pas l’exécution d’un entrepôt virtuel en cours d’exécution.

  • La valeur pour LIMIT lignes ne peut pas dépasser 10000. Si LIMIT lignes est omis, la commande entraîne une erreur si le jeu de résultats est supérieur à 10 000 lignes.

    Pour afficher les résultats pour lesquels il existe plus de 10 000 enregistrements, incluez LIMIT lignes ou interrogez la vue correspondante dans Schéma d’information.

  • Pour post-traiter la sortie de cette commande, vous pouvez utiliser la fonction RESULT_SCAN, qui traite la sortie comme une table qui peut être interrogée.

Sortie

La sortie de commande fournit les propriétés des flux et les métadonnées dans les colonnes suivantes :

| created_on | name | database_name | schema_name | owner | comment | table_name | type | stale | mode

Colonne

Description

created_on

Date et heure de création du flux.

name

Nom du flux.

database_name

Base de données pour le schéma du flux.

schema_name

Schéma du flux.

owner

Rôle qui possède le flux.

comment

Commentaire pour le flux.

table_name

Table dont les mises à jour DML sont suivies par le flux.

type

Type du flux ; actuellement DELTA seulement.

stale

Indique si le décalage du flux est positionné à un point antérieur à la période de conservation des données de la table (ou à 14 jours, selon la période la plus longue). La modification de l’activité de capture de données (CDC) ne peut pas être renvoyée pour la table. Pour renvoyer une activité CDC à la table, recréez le flux. Pour empêcher un flux de devenir périmé, consommez les enregistrements de flux dans une transaction pendant la période de conservation de la table.

mode

Affiche APPEND_ONLY si le flux est un flux d’ajout uniquement.

Pour plus d’informations sur les propriétés qui peuvent être spécifiées pour un flux, voir CREATE STREAM.

Exemples

Afficher tous les flux dont le nom commence par line que vous avez les privilèges d’afficher dans le schéma tpch.public :

SHOW STREAMS LIKE 'line%' IN tpch.public;

Afficher tous les flux, y compris les flux détruits, que vous avez les privilèges d’afficher dans le schéma tpch.public :

SHOW STREAMS HISTORY IN tpch.public;