Catégories :

Utilisateur et sécurité DDL (Intégrations de services tiers)

DROP INTEGRATION

Supprime une intégration du schéma actuel/spécifié.

Voir aussi :

SHOW INTEGRATIONS

Intégrations API

CREATE API INTEGRATION

Intégrations de notification

CREATE NOTIFICATION INTEGRATION

Intégrations de sécurité

CREATE SECURITY INTEGRATION

Intégrations de stockage

CREATE STORAGE INTEGRATION

Syntaxe

DROP [ { API | NOTIFICATION | SECURITY | STORAGE } ] INTEGRATION [ IF EXISTS ] <name>

Paramètres

nom

Indique l’identificateur de l’intégration à détruire. Si l’identificateur contient des espaces, des caractères spéciaux ou des caractères majuscules et minuscules, toute la chaîne doit être délimitée par des guillemets doubles. Les identificateurs entre guillemets doubles sont également sensibles à la casse (p. ex. "My Object").

Si l’identificateur de l’intégration n’est pas complet (sous la forme nom_bdd.nom_schéma.nom_intégration ou nom_schéma.nom_intégration), la commande recherche l’intégration dans le schéma actuel de la session.

API | NOTIFICATION | SECURITY | STORAGE

Spécifie le type d’intégration.

Notes sur l’utilisation

  • Les intégrations détruites ne peuvent être récupérées ; elles doivent être recréées.

Exemples

Détruire une intégration :

SHOW INTEGRATIONS LIKE 't2%';


DROP INTEGRATION t2;


SHOW INTEGRATIONS LIKE 't2%';

Détruire à nouveau l’intégration, mais ne pas engendrer d’erreur si l’intégration n’existe pas :

DROP INTEGRATION IF EXISTS t2;