Catégories :

Table, vue et séquence DDL

DROP SEQUENCE

Supprime une séquence du schéma actuel/spécifié.

Voir aussi :

CREATE SEQUENCE , ALTER SEQUENCE , SHOW SEQUENCES , DESCRIBE SEQUENCE

Syntaxe

DROP SEQUENCE [ IF EXISTS ] <name> [ CASCADE | RESTRICT ]

Paramètres

nom

Spécifie l’identifiant de la séquence à détruire.

Si l’identificateur de la séquence n’est pas complet (sous la forme nom_bdd.nom_schéma.nom_séquence ou nom_schéma.nom_séquence), la commande recherche la séquence dans le schéma actuel de la session.

CASCADE | RESTRICT

Snowflake autorise les mots clés CASCADE et RESTRICT syntaxiquement, mais n’agit pas sur eux. Par exemple, la destruction d’une séquence avec le mot clé CASCADE ne détruit pas réellement une table qui utilise la séquence. La destruction d’une séquence avec le mot clé RESTRICT n’émet pas d’avertissement si une table utilise toujours la séquence.

Notes sur l’utilisation

  • Pour détruire une séquence, vous devez utiliser un rôle disposant du privilège de propriété sur la séquence.

  • Après la destruction d’une séquence, la création d’une séquence portant le même nom crée une nouvelle version de la séquence. La nouvelle séquence ne reprend pas la génération de nombres là où l’ancienne séquence s’était arrêtée.

  • Avant de détruire une séquence, vérifiez qu”aucun(e) table ou autre objet de base de données ne fait référence à la séquence.

  • Si la séquence détruite a été référencée dans la clause DEFAULT d’une table, alors l’appel de GET_DDL() pour cette table entraîne une erreur, plutôt que dans la DDL qui a créé la table.

Exemples

Détruire une séquence :

DROP SEQUENCE IF EXISTS invoice_sequence_number;