Catégories :

Utilisateur et sécurité DDL

DROP SESSION POLICY

Supprime une politique de session du système.

Voir aussi : Gestion de la politique de session

Syntaxe

DROP SESSION POLICY [ IF EXISTS ] <name>;

Paramètres

nom

Identificateur de la politique de session ; doit être unique pour votre compte.

La valeur de l’identificateur doit commencer par un caractère alphabétique et ne peut pas contenir d’espaces ou de caractères spéciaux à moins que toute la chaîne d’identificateur soit délimitée par des guillemets doubles (p. ex. "My object"). Les identificateurs entre guillemets doubles sont également sensibles à la casse.

Pour plus de détails, voir Exigences relatives à l’identificateur.

Notes sur l’utilisation

  • Cette commande exige que le rôle qui l’exécute dispose du privilège OWNERSHIP sur la politique de session.

  • Avant de détruire une politique de session, exécutez l’instruction suivante pour déterminer si des politiques de session sont appliquées à des comptes ou à des utilisateurs. Pour plus d’informations, voir POLICY_REFERENCES.

    SELECT * from table(information_schema.policy_references(policy_name=>'<string>'));
    
  • Une politique de session ne peut pas être détruite si elle est actuellement liée à un compte ou à un utilisateur. Avant d’exécuter une instruction DROP, annulez (UNSET) la politique de session du compte avec une instruction ALTER ACCOUNT ou annulez la politique de session d’un utilisateur avec une instruction ALTER USER.

Exemple

DROP SESSION POLICY session_policy_production_1;