Catégories :

Base de données, schéma et partage DDL

DROP SHARE

Supprime le partage spécifié du système et révoque immédiatement l’accès pour tous les consommateurs (c’est-à-dire les comptes qui ont créé une base de données à partir du partage).

Voir aussi :

CREATE SHARE , SHOW SHARES

Syntaxe

DROP SHARE <name>

Paramètres

nom

Spécifie l’identificateur du partage à détruire. Si l’identificateur contient des espaces, des caractères spéciaux ou des caractères majuscules et minuscules, toute la chaîne doit être délimitée par des guillemets doubles. Les identificateurs entre guillemets doubles sont également sensibles à la casse.

Notes sur l’utilisation

  • Seul le rôle ACCOUNTADMIN a les privilèges suffisants pour détruire un partage. L’exécution de cette commande avec un rôle autre que ACCOUNTADMIN renvoie une erreur.

  • Les partages détruits ne peuvent pas être récupérés ; ils doivent être recréés.

  • La destruction d’un partage n’affecte pas la base de données dans le partage (ni aucun des objets de la base de données).

Important

Avant de détruire un partage, considérez l’impact en aval de l’exécution de cette opération :

  • Les comptes de consommateurs qui ont créé des bases de données à partir du partage ne seront plus en mesure d’interroger ces bases de données.

  • Recréer un partage du même nom qu’un partage précédent ne restaure pas les bases de données créées (par les consommateurs) à partir du partage. Chaque consommateur doit créer une nouvelle base de données à partir du nouveau partage.

  • Un partage détruit ne peut pas être restauré. Le partage doit être créé à nouveau à l’aide de la commande CREATE SHARE, puis configuré avec GRANT <privilège> … TO SHARE et ALTER SHARE.

Exemples

DROP SHARE sales_s;

+-------------------------------+
| status                        |
|-------------------------------|
| SALES_S successfully dropped. |
+-------------------------------+