Catégories :

Commandes DDL

DROP <objet>

Supprime l’objet spécifié du système.

Voir aussi :

CREATE <objet> , SHOW <objets>

Syntaxe

DROP <object_type> [ IF EXISTS ] <identifier>  [ CASCADE | RESTRICT ]

Pour des informations spécifiques sur la syntaxe, les notes sur l’utilisation et des exemples, voir :

Objets du compte :

Objets de la base de données :

Notes générales sur l’utilisation

  • La commande DROP peut inclure une clause IF EXISTS. Si spécifiée et que l’objet cible n’existe pas, la commande ne renvoie pas d’erreur et se termine avec succès.

  • Les paramètres CASCADE | RESTRICT ne s’appliquent qu’aux bases de données, aux schémas et aux tables, et sont utilisés pour spécifier si l’objet peut être détruit si des clés étrangères qui font référence à l’objet existent :

    • CASCADE détruit l’objet, ainsi que toutes les clés étrangères qui font référence à l’objet.

    • RESTRICT renvoie un avertissement et ne détruit pas l’objet.

Exemples

DROP DATABASE mydb;

DROP DATABASE IF EXISTS mydb;

DROP DATABASE IF EXISTS mydb RESTRICT;

DROP DATABASE IF EXISTS mydb CASCADE;