Catégories :

Chargement et déchargement des données DDL

SHOW PIPES

Liste les canaux pour lesquels vous avez des privilèges d’accès. Cette commande peut être utilisée pour lister les canaux d’une base de données ou d’un schéma spécifié (ou de la base de données/du schéma actuels de la session), ou de votre compte entier.

Voir aussi :

ALTER PIPE , CREATE PIPE , DESCRIBE PIPE , DROP PIPE

Syntaxe

SHOW PIPES [ LIKE '<pattern>' ]
           [ IN { ACCOUNT | [ DATABASE ] <db_name> | [ SCHEMA ] <schema_name> } ]

Paramètres

LIKE 'motif'

Filtre la sortie de commande par nom d’objet. Le filtre utilise une concordance de motif insensible à la casse avec prise en charge des caractères génériques SQL (% et _).

Par exemple, les motifs suivants donnent les mêmes résultats :

... LIKE '%testing%' ...
... LIKE '%TESTING%' ...
IN ACCOUNT | [ DATABASE ] nom_bd | [ SCHEMA ] nom_schéma

Spécifie la portée de la commande, qui détermine si la commande liste les enregistrements uniquement pour la base de données ou le schéma actuel/spécifié, ou pour l’ensemble de votre compte :

Le mot clé DATABASE ou SCHEMA n’est pas nécessaire ; vous pouvez définir la portée en spécifiant uniquement le nom de la base de données ou du schéma. De même, le nom de la base de données ou du schéma n’est pas nécessaire si la session utilise actuellement une base de données :

  • Si DATABASE ou SCHEMA est spécifié sans nom et que la session n’a pas de base de données actuellement utilisée, le paramètre n’a aucun effet sur la sortie.

  • Si SCHEMA est spécifié avec un nom et que la session n’utilise pas de base de données, le nom du schéma doit être entièrement qualifié avec le nom de la base de données (par ex. testdb.testschema).

Par défaut : dépend si la session dispose actuellement d’une base de données en cours d’utilisation :

  • Base de données : DATABASE est la valeur par défaut (c’est-à-dire que la commande renvoie les objets que vous pouvez visualiser dans la base de données).

  • Aucune base de données : ACCOUNT est la valeur par défaut (c’est-à-dire que la commande renvoie les objets que vous pouvez visualiser dans votre compte).

Notes sur l’utilisation

  • Pour déterminer le statut actuel d’un canal, interrogez la fonction SYSTEM$PIPE_STATUS.

  • L’exécution de la commande ne nécessite pas un entrepôt virtuel en cours d’exécution.

  • La commande retourne un maximum de 10 000 enregistrements pour le type d’objet spécifié, comme dicté par les privilèges d’accès pour le rôle utilisé pour exécuter la commande ; tous les enregistrements au-dessus de la limite de 10 000 enregistrements ne sont pas retournés, même avec un filtre appliqué.

    Pour afficher les résultats pour lesquels il existe plus de 10 000 enregistrements, interrogez la vue correspondante (s’il en existe une) dans Schéma d’information.

  • Pour post-traiter la sortie de cette commande, vous pouvez utiliser la fonction RESULT_SCAN, qui traite la sortie comme une table qui peut être interrogée.

Sortie

La sortie de commande fournit les propriétés des zones de préparation et les métadonnées dans les colonnes suivantes :

| created_on | name | database_name | schema_name |definition | owner | notification_channel | comment |

Colonne

Description

created_on

Date et heure de création du canal.

name

Nom du canal.

database_name

Base de données dans laquelle le canal est stocké.

schema_name

Schéma dans lequel le canal est stocké.

definition

Instruction COPY utilisée pour charger des données à partir de fichiers en file d’attente dans une table Snowflake.

owner

Nom du rôle qui possède le canal (c’est-à-dire qui dispose du privilège OWNERSHIP sur le canal).

notification_channel

Nom de la ressource Amazon de la file d’attente SQS d’Amazon pour la zone de préparation nommée dans la colonne DEFINITION.

comment

Commentaire pour ce canal.

Exemples

Afficher tous les canaux que vous avez le privilège de voir dans le schéma public de la base de données mydb :

use database mydb;

show pipes;