Catégories :

DDL pour les fonctions définies par l’utilisateur, les fonctions externes et les procédures stockées

SHOW PROCEDURES

Répertorie les procédures stockées auxquelles vous avez le droit d’accéder.

Pour plus d’informations sur les procédures stockées, voir Travailler avec des procédures stockées.

Voir aussi :

ALTER PROCEDURE , CREATE PROCEDURE , DROP PROCEDURE

Syntaxe

SHOW PROCEDURES [ LIKE '<pattern>' ]
                [ IN { ACCOUNT | DATABASE [ <db_name> ] | [ SCHEMA ] [ <schema_name> ] } ]

Paramètres

LIKE 'motif'

Filtre la sortie de commande par nom d’objet. Le filtre utilise une concordance de motif insensible à la casse avec prise en charge des caractères génériques SQL (% et _).

Par exemple, les motifs suivants donnent les mêmes résultats :

... LIKE '%testing%' ...
... LIKE '%TESTING%' ...
IN ACCOUNT | [ DATABASE ] nom_bd | [ SCHEMA ] nom_schéma

Spécifie la portée de la commande, qui détermine si la commande liste les enregistrements uniquement pour la base de données ou le schéma actuel/spécifié, ou pour l’ensemble de votre compte :

Le mot clé DATABASE ou SCHEMA n’est pas nécessaire ; vous pouvez définir la portée en spécifiant uniquement le nom de la base de données ou du schéma. De même, le nom de la base de données ou du schéma n’est pas nécessaire si la session utilise actuellement une base de données :

  • Si DATABASE ou SCHEMA est spécifié sans nom et que la session n’a pas de base de données actuellement utilisée, le paramètre n’a aucun effet sur la sortie.

  • Si SCHEMA est spécifié avec un nom et que la session n’utilise pas de base de données, le nom du schéma doit être entièrement qualifié avec le nom de la base de données (par ex. testdb.testschema).

Par défaut : dépend si la session dispose actuellement d’une base de données en cours d’utilisation :

  • Base de données : DATABASE est la valeur par défaut (c’est-à-dire que la commande renvoie les objets que vous pouvez visualiser dans la base de données).

  • Aucune base de données : ACCOUNT est la valeur par défaut (c’est-à-dire que la commande renvoie les objets que vous pouvez visualiser dans votre compte).

Notes sur l’utilisation

  • L’exécution de la commande ne nécessite pas un entrepôt virtuel en cours d’exécution.

  • La commande retourne un maximum de 10 000 enregistrements pour le type d’objet spécifié, comme dicté par les privilèges d’accès pour le rôle utilisé pour exécuter la commande ; tous les enregistrements au-dessus de la limite de 10 000 enregistrements ne sont pas retournés, même avec un filtre appliqué.

    Pour afficher les résultats pour lesquels il existe plus de 10 000 enregistrements, interrogez la vue correspondante (s’il en existe une) dans Schéma d’information.

  • Pour post-traiter la sortie de cette commande, vous pouvez utiliser la fonction RESULT_SCAN, qui traite la sortie comme une table qui peut être interrogée.

Sortie

La sortie de commande fournit les propriétés des colonnes et les métadonnées dans les colonnes suivantes :

Colonne

Description

created_on

Horodatage auquel la procédure stockée a été créée.

name

Nom de la procédure stockée

schema_name

Nom du schéma dans lequel la procédure stockée existe.

is_builtin

True si la procédure stockée est intégrée (plutôt que définie par l’utilisateur) ;false dans les autres cas.

is_aggregate

Ne s’applique pas actuellement.

is_ansi

True si la procédure stockée est définie dans la norme ANSI ; false dans les autres cas.

min_num_arguments

Nombre minimum d’arguments.

max_num_arguments

Nombre maximum d’arguments.

arguments

Types de données des arguments et des types de retour.

description

Description de la procédure stockée.

catalog_name

Nom de la base de données dans laquelle la procédure stockée existe.

is_table_function

Ne s’applique pas actuellement.

valid_for_clustering

Ne s’applique pas actuellement.

is_secure

True si la procédure stockée est une procédure stockée sécurisée ; false dans les autres cas.

Exemples

Afficher toutes les procédures :

SHOW PROCEDURES;

Cet exemple montre comment utiliser SHOW PROCEDURE sur une procédure stockée ayant un paramètre. Cela montre également comment limiter la liste de procédures à celles qui correspondent à l’expression régulière spécifiée.

SHOW PROCEDURES LIKE 'area_of_%';
+-------------------------------+----------------+--------------------+------------+--------------+---------+-------------------+-------------------+------------------------------------+------------------------+--------------+-------------------+----------------------+-----------+
| created_on                    | name           | schema_name        | is_builtin | is_aggregate | is_ansi | min_num_arguments | max_num_arguments | arguments                          | description            | catalog_name | is_table_function | valid_for_clustering | is_secure |
|-------------------------------+----------------+--------------------+------------+--------------+---------+-------------------+-------------------+------------------------------------+------------------------+--------------+-------------------+----------------------+-----------|
| 1967-06-23 00:00:00.123 -0700 | AREA_OF_CIRCLE | TEMPORARY_DOC_TEST | N          | N            | N       |                 1 |                 1 | AREA_OF_CIRCLE(FLOAT) RETURN FLOAT | user-defined procedure | TESTDB       | N                 | N                    | N         |
+-------------------------------+----------------+--------------------+------------+--------------+---------+-------------------+-------------------+------------------------------------+------------------------+--------------+-------------------+----------------------+-----------+

Les colonnes de sortie sont similaires aux colonnes de sortie pour SHOW FUNCTIONS et SHOW USER FUNCTIONS. Pour les procédures stockées, certaines de ces colonnes n’ont actuellement aucun sens (par exemple, is_aggregate, is_table_function, valid_for_clustering), mais sont réservées pour une utilisation ultérieure.