Étape 2. Création d’objets Snowflake

Une base de données et une table sont nécessaires avant de pouvoir charger des données. Ce tutoriel charge des données dans une table dans une base de données nommée sf_tuts.

De plus, le chargement et l’interrogation des données nécessitent un entrepôt virtuel qui fournit les ressources de calcul nécessaires pour effectuer ces tâches. Vous pouvez utiliser votre propre entrepôt si un est disponible. Dans le cas contraire, ce chapitre comprend une commande SQL créant un entrepôt de très petite taille.

Une fois le tutoriel terminé, vous pouvez détruire ces objets pour les supprimer de votre compte.

Dans ce chapitre :

Création d’une base de données

Créez la base de données sf_tuts en utilisant la commande CREATE DATABASE :

CREATE OR REPLACE DATABASE sf_tuts;

Notez que vous n’avez pas besoin de créer un schéma dans la base de données, car chaque base de données créée dans Snowflake contient un schéma par défaut nommé public .

Notez également que la base de données et le schéma que vous venez de créer sont maintenant utilisés pour votre session en cours. Ces informations sont affichées dans votre invite de commande SnowSQL, mais peuvent également être visualisées à l’aide des fonctions contextuelles suivantes :

SELECT CURRENT_DATABASE(), CURRENT_SCHEMA();

+--------------------+------------------+
| CURRENT_DATABASE() | CURRENT_SCHEMA() |
|--------------------+------------------|
| SF_TUTS            | PUBLIC           |
+--------------------+------------------+

Création d’une table

Créez une table nommée emp_basic dans sf_tuts.public en utilisant la commande CREATE TABLE :

CREATE OR REPLACE TABLE emp_basic (
  first_name STRING ,
  last_name STRING ,
  email STRING ,
  streetaddress STRING ,
  city STRING ,
  start_date DATE
  );

Notez que le nombre de colonnes de la table, leurs positions et leurs types de données correspondent aux champs des fichiers de données d’échantillon CSV que vous allez échelonner dans l’étape suivante de ce tutoriel.

Création d’un entrepôt virtuel

Créez un entrepôt de très petite taille nommé sf_tuts_wh en utilisant la commande CREATE WAREHOUSE :

CREATE OR REPLACE WAREHOUSE sf_tuts_wh WITH
  WAREHOUSE_SIZE='X-SMALL'
  AUTO_SUSPEND = 180
  AUTO_RESUME = TRUE
  INITIALLY_SUSPENDED=TRUE;

Notez que l’entrepôt n’est pas démarré initialement, mais qu’il est configuré pour une reprise automatique, de sorte qu’il démarrera automatiquement lorsque vous exécuterez votre première commande SQL qui nécessite des ressources de calcul.

Notez également que l’entrepôt est maintenant utilisé pour votre session en cours. Ces informations sont affichées dans votre invite de commande SnowSQL, mais peuvent également être visualisées à l’aide de la fonction contextuelle suivante :

SELECT CURRENT_WAREHOUSE();

+---------------------+
| CURRENT_WAREHOUSE() |
|---------------------|
| SF_TUTS_WH          |
+---------------------+

Suivant : Étape 3. Préparez des fichiers de données