Catégories :

Table, vue et séquence DDL

SHOW SEQUENCES

Liste toutes les séquences pour lesquelles vous avez des privilèges d’accès. Cette commande peut être utilisée pour lister les séquences d’un schéma ou d’une base de données spécifiée (ou le schéma/base de données actuel pour la session), ou votre compte entier.

Voir aussi :

Vue SEQUENCES (Information Schema) , CREATE SEQUENCE , ALTER SEQUENCE , DROP SEQUENCE , DESCRIBE SEQUENCE

Syntaxe

SHOW SEQUENCES [ LIKE '<pattern>' ]
               [ IN
                    {
                      ACCOUNT                  |

                      DATABASE                 |
                      DATABASE <database_name> |

                      SCHEMA                   |
                      SCHEMA <schema_name>     |
                      <schema_name>
                    }
               ]

Paramètres

LIKE 'pattern'

Filtre la sortie de commande par nom d’objet. Le filtre utilise une concordance de motif insensible à la casse avec prise en charge des caractères génériques SQL (% et _).

Par exemple, les motifs suivants donnent les mêmes résultats :

... LIKE '%testing%' ...
... LIKE '%TESTING%' ...
[ IN ... ]

Optionally specifies the scope of the command. Specify one of the following:

ACCOUNT

Returns records for the entire account.

DATABASE, . DATABASE db_name

Returns records for the current database in use or a specified database (db_name).

If you specify DATABASE without db_name and no database is in use, the keyword has no effect on the output.

SCHEMA, . SCHEMA schema_name, . schema_name

Returns records for the current schema in use or a specified schema (schema_name).

SCHEMA is optional if a database is in use or if you specify the fully-qualified schema_name (e.g. db.schema).

If no database is in use, specifying SCHEMA has no effect on the output.

Par défaut : dépend si la session dispose actuellement d’une base de données en cours d’utilisation :

  • Base de données : DATABASE est la valeur par défaut (c’est-à-dire que la commande renvoie les objets que vous pouvez visualiser dans la base de données).

  • Aucune base de données : ACCOUNT est la valeur par défaut (c’est-à-dire que la commande renvoie les objets que vous pouvez visualiser dans votre compte).

Notes sur l’utilisation

  • L’exécution de la commande ne nécessite pas un entrepôt virtuel en cours d’exécution.

  • La commande retourne un maximum de 10 000 enregistrements pour le type d’objet spécifié, comme dicté par les privilèges d’accès pour le rôle utilisé pour exécuter la commande ; tous les enregistrements au-dessus de la limite de 10 000 enregistrements ne sont pas retournés, même avec un filtre appliqué.

    Pour afficher les résultats pour lesquels il existe plus de 10 000 enregistrements, interrogez la vue correspondante (s’il en existe une) dans Schéma d’information de Snowflake.

  • Pour post-traiter la sortie de cette commande, vous pouvez utiliser la fonction RESULT_SCAN, qui traite la sortie comme une table qui peut être interrogée.

Revenir au début