Compréhension de vos coûts

Les coûts de Snowflake sont basés sur :

  • L’utilisation de l’espace de stockage de données, des entrepôts virtuels (ressources de calcul) et des services Cloud :

    • L’utilisation du stockage des données est calculée sur la quantité moyenne quotidienne de données (en octets) stockées dans le système pour :

      • Les fichiers mis en zone de préparation pour le chargement/déchargement de données en lots (peuvent être stockées de façon compressée ou non).

      • Les tables de base de données, y compris les données historiques pour Time Travel (toujours compressées par Snowflake).

      • Fail-safe pour les tables de base de données (toujours compressées par Snowflake).

      • Les clones de tables de base de données faisant référence à des données supprimées dans la table à laquelle appartiennent les clones.

    • L’utilisation des entrepôts virtuels (ressources de calcul) est calculée en fonction du nombre de crédits Snowflake consommés par des entrepôts virtuels pour exécuter des requêtes, charger/décharger des données et effectuer d’autres opérations DML.

    • L’utilisation des services Cloud n’est facturée que si la consommation quotidienne de services Cloud pour le compte dépasse 10 % de l’utilisation quotidienne des ressources de calcul. La redevance est calculée quotidiennement (dans le fuseau horaire UTC). Cela garantit que l’ajustement de 10 % est appliqué avec précision chaque jour, au prix du crédit pour cette journée.

  • Le transfert de données d’une région à une autre au sein de la même plate-forme Cloud, ou d’une plate-forme Cloud à une autre.

  • Les ressources de calcul pour les fonctionnalités sans serveur telles que le clustering automatique, les tâches planifiées et Snowpipe.

Snowflake fournit de nombreuses méthodes, à la fois dans l’interface Web et SQL, pour surveiller et contrôler votre utilisation du stockage, des crédits et des services Cloud.

Chapitres suivants :