Installation de SnowSQL

Ce chapitre décrit comment télécharger SnowSQL et l’installer sur toutes les plates-formes prises en charge.

Le programme d’installation SnowSQL principal est fourni sous forme de fichier qui peut être téléchargé à partir de Snowflake Client Repository.

Note

  • Le téléchargement et l’installation de SnowSQL ne sont nécessaires que pour les versions majeures et mineures. Pour les versions patch (et les builds), SnowSQL se met automatiquement à jour par défaut. Pour plus d’informations, voir Qu’est-ce que la mise à niveau automatique ? (dans ce chapitre).

  • Le répertoire d’artefacts Amazon S3 est toujours disponible pour fournir des mises à jour pour les versions SnowSQL 1.1.86 et antérieures. Afin d’obtenir de nouvelles fonctionnalités et des corrections de bogues à partir de SnowSQL 1.2.0 et versions ultérieures, téléchargez le programme d’installation SnowSQL en suivant les instructions ci-dessous.

Dans ce chapitre :

Installation de SnowSQL sur Linux à l’aide du programme d’installation

Cette section décrit comment télécharger, vérifier et exécuter le pack d’installation pour installer SnowSQL sous Linux.

Par défaut, SnowSQL met automatiquement à jour les versions des correctifs. Pour plus d’informations sur la fonction de mise à niveau automatique, consultez Qu’est-ce que la mise à niveau automatique ? (dans cette rubrique). Les utilisateurs de Linux peuvent installer SnowSQL en choisissant un autre pack RPM qui ne prend pas en charge cette fonctionnalité. Pour obtenir les instructions, voir Installation de SnowSQL sur Linux à l’aide du pack RPM (dans cette rubrique).

Définition du répertoire de téléchargement et de l’emplacement du fichier de configuration

Par défaut, le programme d’installation de SnowSQL télécharge les fichiers binaires dans le répertoire suivant :

~/.snowsql

Par conséquent, le fichier de configuration se trouve dans le répertoire de téléchargement :

~/.snowsql/config

Vous pouvez modifier le répertoire de téléchargement et l’emplacement du fichier de configuration en définissant la variable d’environnement WORKSPACE sur n’importe quel répertoire accessible en écriture. Ceci est particulièrement utile si vous avez un environnement isolé SnowSQL pour chaque processus.

De plus, vous pouvez séparer le répertoire de téléchargement du fichier de configuration en définissant la variable d’environnement SNOWSQL_DOWNLOAD_DIR de sorte que plusieurs processus SnowSQL puissent partager les fichiers binaires. Par exemple :

$ SNOWSQL_DOWNLOAD_DIR=/var/shared snowsql -h

Notez que SNOWSQL_DOWNLOAD_DIR est pris en charge à partir de la version Bootstrap SnowSQL 1.1.70. Pour vérifier la version que vous utilisez, exécutez la commande suivante à partir de l’invite de la fenêtre du terminal :

$ snowsql --bootstrap-version

Téléchargement du programme d’installation SnowSQL

Le programme d’installation SnowSQL peut être téléchargé à partir de Snowflake Client Repository. Aucune authentification n’est requise. Cette version du programme d’installation SnowSQL permet la mise à niveau automatique des correctifs.

Pour une flexibilité accrue, Snowflake fournit des points de terminaison Amazon Web Services (AWS) et Azure pour télécharger le programme d’installation SnowSQL. Les comptes hébergés sur une plateforme Cloud quelconque prise en charge peuvent télécharger le programme d’installation depuis l’un des deux points de terminaison.

Exécutez curl (ou un outil de ligne de commande équivalent) pour télécharger le programme d’installation. La syntaxe curl est la suivante :

point de terminaison AWS
$ curl -O https://sfc-repo.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/<bootstrap_version>/linux_x86_64/snowsql-<version>-linux_x86_64.bash
point de terminaison Microsoft Azure
$ curl -O https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/<bootstrap_version>/linux_x86_64/snowsql-<version>-linux_x86_64.bash

Où :

  • <version> combine les versions SnowSQL suivantes : majeure, mineure et correctif. Par exemple, pour la version 1.2.3, la version majeure est 1, la version mineure est 2 et la version du correctif est 3. Donc, la version est la 1.2.3.

  • <bootstrap_version> est la version combinée SnowSQL majeure et mineure. Par exemple, pour la version 1.2.3, la version majeure est la 1 et la version mineure est la 2, donc la version Bootstrap est la 1.2.

Par exemple, pour télécharger le programme d’installation SnowSQL où <version_bootstrap> est 1.2 et <version> est 1.2.9 :

point de terminaison AWS
$ curl -O https://sfc-repo.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/linux_x86_64/snowsql-1.2.9-linux_x86_64.bash
point de terminaison Microsoft Azure
$ curl -O https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/linux_x86_64/snowsql-1.2.9-linux_x86_64.bash

Pour plus d’informations sur les versions SnowSQL , voir Comprendre la gestion des versions SnowSQL ( dans ce chapitre).

Vérification de la signature du pack

Pour vérifier, en option, la signature du pack téléchargé :

  1. Téléchargez et importez la dernière clé publique Snowflake GPG à partir de l’interface Web Snowflake ou du serveur de clés publiques.

    Télécharger depuis l’interface Web
    1. Dans l’interface Web de Snowflake, cliquez sur Help Help tab » Download… pour afficher la boîte de dialogue Downloads.

    2. Sélectionnez CLI Client (snowsql) à gauche, puis cliquez sur l’icône Snowflake GPG Public Key à droite.

    Télécharger à partir du serveur de clés
    $ gpg --keyserver hkp://keys.gnupg.net --recv-keys EC218558EABB25A1

    Note

    Si vous réinstallez la version SnowSQL 1.1.74 ou une version inférieure, utilisez l’ID de clé GPG 93DB296A69BE019A au lieu de EC218558EABB25A1.

  2. Téléchargez la signature GPG avec l’installateur bash et vérifiez la signature :

    $ curl -O https://sfc-repo.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/linux_x86_64/snowsql-1.2.9-linux_x86_64.bash
    $ curl -O https://sfc-repo.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/linux_x86_64/snowsql-1.2.9-linux_x86_64.bash.sig
    $ gpg --verify snowsql-1.2.9-linux_x86_64.bash.sig snowsql-1.2.9-linux_x86_64.bash

    ou

    $ curl -O https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/linux_x86_64/snowsql-1.2.9-linux_x86_64.bash
    $ curl -O https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/linux_x86_64/snowsql-1.2.9-linux_x86_64.bash.sig
    $ gpg --verify snowsql-1.2.9-linux_x86_64.bash.sig snowsql-1.2.9-linux_x86_64.bash

    Note

    La vérification de la signature crée un avertissement similaire à celui qui suit :

      gpg: Signature made Mon 24 Sep 2018 03:03:45 AM UTC using RSA key ID <gpg_key_id>
      gpg: Good signature from "Snowflake Computing <snowflake_gpg@snowflake.net>" unknown
      gpg: WARNING: This key is not certified with a trusted signature!
      gpg: There is no indication that the signature belongs to the owner.
    
    To avoid the warning, you could grant the Snowflake GPG public  key implicit trust.
    
  3. Votre environnement local peut contenir plusieurs clés GPG. Cependant, pour des raisons de sécurité, Snowflake fait tourner périodiquement la clé publique GPG. Nous recommandons de supprimer la clé publique existante après avoir confirmé que la dernière clé fonctionne avec le dernier pack signé. Par exemple :

    $ gpg --delete-key "Snowflake Computing"
    

Installation de SnowSQL à l’aide du programme d’installation

  1. Ouvrez une fenêtre de terminal.

  2. Exécutez le programme d’installation du script Bash à partir de l’emplacement de téléchargement :

    $ bash snowsql-linux_x86_64.bash
    
  3. Suivez les instructions fournies par le programme d’installation.

Note

L’installation peut être automatisée en réglant les variables d’environnement suivantes :

  • SNOWSQL_DEST: répertoire cible de l’exécutable snowsql.

  • SNOWSQL_LOGIN_SHELL: le fichier d’initialisation de shell de connexion qui inclut la mise à jour de l’environnement PATH.

$ SNOWSQL_DEST=~/bin SNOWSQL_LOGIN_SHELL=~/.profile bash snowsql-linux_x86_64.bash

Lorsque vous installez une nouvelle version majeure ou mineure, SnowSQL ne se met pas à niveau immédiatement. Vous devez vous connecter à votre compte Snowflake à l’aide de SnowSQL et rester connecté pendant une période de temps suffisante pour que la fonction de mise à niveau automatique mette à niveau le client vers la dernière version. Pour vérifier la version SnowSQL qui démarre actuellement lorsque vous exécutez le client, utilisez l’option -v sans valeur :

$ snowsql -v

  Version: 1.2.3

Pour forcer SnowSQL à installer et à utiliser une version spécifique, utilisez l’option -v et spécifiez la version que vous souhaitez installer. Par exemple, exécutez la commande suivante pour la version 1.2.5 :

$ snowsql -v 1.2.5

Installation de SnowSQL sur Linux à l’aide du pack RPM

Ce pack ne prend pas en charge la mise à niveau automatique des correctifs. Pour plus d’informations sur la fonction de mise à niveau automatique, consultez Qu’est-ce que la mise à niveau automatique ? (dans cette rubrique).

Téléchargement du pack SnowSQL RPM

La politique d’installation de logiciels dans certaines organisations interdit la mise à niveau automatique. Pour cette raison, et pour offrir plus de choix aux utilisateurs qui préfèrent mettre à niveau le logiciel manuellement, Snowflake fournit une autre version du programme d’installation SnowSQL pour Linux qui ne prend pas en charge les mises à niveau automatiques. Cette version du programme d’installation est fournie sous la forme d’un pack RPM que vous pouvez télécharger à partir de :

https://sfc-repo.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/linux_x86_64/index.html

Installation du pack SnowSQL RPM

Le fichier RPM téléchargé peut être installé de la même manière que tout autre pack RPM :

rpm -i <package_name>

Installation de SnowSQL sur macOS à l’aide du programme d’installation

Cette section décrit comment télécharger et exécuter le pack d’installation pour installer SnowSQL sur macOS.

Définition du répertoire de téléchargement et de l’emplacement du fichier de configuration

Par défaut, le programme d’installation de SnowSQL télécharge les fichiers binaires dans le répertoire suivant :

~/.snowsql

Par conséquent, le fichier de configuration se trouve dans le répertoire de téléchargement :

~/.snowsql/config

Vous pouvez modifier le répertoire de téléchargement et l’emplacement du fichier de configuration en définissant la variable d’environnement WORKSPACE sur n’importe quel répertoire accessible en écriture. Ceci est particulièrement utile si vous avez un environnement isolé SnowSQL pour chaque processus.

De plus, vous pouvez séparer le répertoire de téléchargement du fichier de configuration en définissant la variable d’environnement SNOWSQL_DOWNLOAD_DIR de sorte que plusieurs processus SnowSQL puissent partager les fichiers binaires. Par exemple :

$ SNOWSQL_DOWNLOAD_DIR=/var/shared snowsql -h

Notez que SNOWSQL_DOWNLOAD_DIR est pris en charge à partir de la version Bootstrap SnowSQL 1.1.70. Pour vérifier la version que vous utilisez, exécutez la commande suivante à partir de l’invite de la fenêtre du terminal :

$ snowsql --bootstrap-version

Téléchargement du programme d’installation SnowSQL

Le programme d’installation SnowSQL peut être téléchargé à partir de Snowflake Client Repository. Aucune authentification n’est requise. Cette version du programme d’installation SnowSQL permet la mise à niveau automatique des correctifs.

Pour une flexibilité accrue, Snowflake fournit des points de terminaison AWS et Azure pour télécharger le programme d’installation SnowSQL. Les comptes hébergés sur une plateforme Cloud quelconque prise en charge peuvent télécharger le programme d’installation depuis l’un des deux points de terminaison.

Exécutez curl (ou un outil de ligne de commande équivalent) pour télécharger le programme d’installation. La syntaxe curl est la suivante :

point de terminaison AWS
$ curl -O https://sfc-repo.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/<bootstrap_version>/darwin_x86_64/snowsql-<version>-darwin_x86_64.pkg
point de terminaison Microsoft Azure
$ curl -O https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/<bootstrap_version>/darwin_x86_64/snowsql-<version>-darwin_x86_64.pkg

Où :

  • <version> combine les versions SnowSQL suivantes : majeure, mineure et correctif. Par exemple, pour la version 1.2.3, la version majeure est 1, la version mineure est 2 et la version du correctif est 3. Donc, la version est la 1.2.3.

  • <bootstrap_version> est la version combinée SnowSQL majeure et mineure. Par exemple, pour la version 1.2.3, la version majeure est la 1 et la version mineure est la 2, donc la version Bootstrap est la 1.2.

Par exemple, pour télécharger le programme d’installation SnowSQL où <version_bootstrap> est 1.2 et <version> est 1.2.9 :

point de terminaison AWS
$ curl -O https://sfc-repo.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/darwin_x86_64/snowsql-1.2.9-darwin_x86_64.pkg
point de terminaison Microsoft Azure
$ curl -O https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/darwin_x86_64/snowsql-1.2.9-darwin_x86_64.pkg

Pour plus d’informations sur les versions SnowSQL , voir Comprendre la gestion des versions SnowSQL ( dans ce chapitre).

Le système d’exploitation macOS peut vérifier automatiquement la signature du programme d’installation, donc la vérification de la signature GPG n’est pas nécessaire.

Installation de SnowSQL à l’aide du programme d’installation

  1. Double-cliquez sur snowsql-darwin_x86_64.pkg dans l’emplacement de téléchargement pour exécuter le fichier d’installation PKG.

  2. Suivez les instructions fournies par le programme d’installation.

Note

L’installation peut être automatisée en exécutant le programme d’installation à partir de la ligne de commande. Le répertoire cible peut être défini sur CurrentUserHomeDirectory (répertoire ~/Applications) ou LocalSystem (répertoire /Applications) :

$ installer -pkg snowsql-darwin_x86_64.pkg -target CurrentUserHomeDirectory

Lorsque vous installez une nouvelle version majeure ou mineure, SnowSQL ne se met pas à niveau immédiatement. Vous devez vous connecter à votre compte Snowflake à l’aide de SnowSQL et rester connecté pendant une période de temps suffisante pour que la fonction de mise à niveau automatique mette à niveau le client vers la dernière version. Pour vérifier la version SnowSQL qui démarre actuellement lorsque vous exécutez le client, utilisez l’option -v sans valeur :

$ snowsql -v

  Version: 1.2.3

Pour forcer SnowSQL à installer et à utiliser une version spécifique, utilisez l’option -v et spécifiez la version que vous souhaitez installer. Par exemple, exécutez la commande suivante pour la version 1.2.5 :

$ snowsql -v 1.2.5

Installation de SnowSQL sur macOS à l’aide de Homebrew Cask

Homebrew Cask est une extension populaire de Homebrew utilisée pour la distribution, l’installation et la maintenance de packs. Il n’y aucun programme d’installation SnowSQL séparé à télécharger. Si Homebrew Cask est installé sur votre plate-forme macOS, vous pouvez directement installer Snowflake.

Exécutez la commande brew cask :

$ brew cask install snowflake-snowsql

Installation de SnowSQL sur Microsoft Windows à l’aide du programme d’installation

Cette section décrit comment télécharger et exécuter le pack d’installation pour installer SnowSQL sur Microsoft Windows.

Définition du répertoire de téléchargement et de l’emplacement du fichier de configuration

Par défaut, le programme d’installation de SnowSQL télécharge les fichiers binaires dans le répertoire suivant :

%USERPROFILE%\.snowsql

Par conséquent, le fichier de configuration se trouve dans le répertoire de téléchargement :

%USERPROFILE%\.snowsql\config

Vous pouvez modifier le répertoire de téléchargement et l’emplacement du fichier de configuration en définissant la variable d’environnement WORKSPACE sur n’importe quel répertoire accessible en écriture. Ceci est particulièrement utile si vous avez un environnement isolé SnowSQL pour chaque processus.

De plus, vous pouvez séparer le répertoire de téléchargement du fichier de configuration en définissant la variable d’environnement SNOWSQL_DOWNLOAD_DIR de sorte que plusieurs processus SnowSQL puissent partager les fichiers binaires. Par exemple :

$ SNOWSQL_DOWNLOAD_DIR=/var/shared snowsql -h

Notez que SNOWSQL_DOWNLOAD_DIR est pris en charge à partir de la version Bootstrap SnowSQL 1.1.70. Pour vérifier la version que vous utilisez, exécutez la commande suivante à partir de l’invite de la fenêtre du terminal :

$ snowsql --bootstrap-version

Téléchargement du programme d’installation SnowSQL

Le programme d’installation SnowSQL peut être téléchargé à partir de Snowflake Client Repository. Aucune authentification n’est requise. Cette version du programme d’installation SnowSQL permet la mise à niveau automatique des correctifs.

Pour une flexibilité accrue, Snowflake fournit des points de terminaison AWS et Azure pour télécharger le programme d’installation SnowSQL. Les comptes hébergés sur une plateforme Cloud quelconque prise en charge peuvent télécharger le programme d’installation depuis l’un des deux points de terminaison.

Exécutez curl (ou un outil de ligne de commande équivalent) pour télécharger le programme d’installation. La syntaxe curl est la suivante :

point de terminaison AWS
$ curl -O https://sfc-repo.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/<bootstrap_version>/windows_x86_64/snowsql-<version>-windows_x86_64.msi
point de terminaison Microsoft Azure
$ curl -O https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/<bootstrap_version>/windows_x86_64/snowsql-<version>-windows_x86_64.msi

Où :

  • <version> combine les versions SnowSQL suivantes : majeure, mineure et correctif. Par exemple, pour la version 1.2.3, la version majeure est 1, la version mineure est 2 et la version du correctif est 3. Donc, la version est la 1.2.3.

  • <bootstrap_version> est la version combinée SnowSQL majeure et mineure. Par exemple, pour la version 1.2.3, la version majeure est la 1 et la version mineure est la 2, donc la version Bootstrap est la 1.2.

Par exemple, pour télécharger le programme d’installation SnowSQL où <version_bootstrap> est 1.2 et <version> est 1.2.9 :

point de terminaison AWS
$ curl -O https://sfc-repo.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/windows_x86_64/snowsql-1.2.9-windows_x86_64.msi
point de terminaison Microsoft Azure
$ curl -O https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql/bootstrap/1.2/windows_x86_64/snowsql-1.2.9-windows_x86_64.msi

Pour plus d’informations sur les versions SnowSQL , voir Comprendre la gestion des versions SnowSQL ( dans ce chapitre).

Le système d’exploitation Windows peut vérifier automatiquement la signature du programme d’installation, donc la vérification de la signature GPG n’est pas nécessaire.

Installation de SnowSQL à l’aide du programme d’installation

  1. Double-cliquez sur snowsql-windows_x86_64.msi dans l’emplacement de téléchargement pour exécuter le fichier d’installation MSI.

  2. Suivez les instructions fournies par le programme d’installation.

Note

L’installation peut être automatisée en exécutant le programme d’installation MSI msiexec à partir de la ligne de commande. Le répertoire cible ne peut pas être modifié depuis %ProgramFiles%\Snowflake SnowSQL . Par exemple :

C:\Users\<username> msiexec /i snowsql-windows_x86_64.msi /q

Lorsque vous installez une nouvelle version majeure ou mineure, SnowSQL ne se met pas à niveau immédiatement. Vous devez vous connecter à votre compte Snowflake à l’aide de SnowSQL et rester connecté pendant une période de temps suffisante pour que la fonction de mise à niveau automatique mette à niveau le client vers la dernière version. Pour vérifier la version SnowSQL qui démarre actuellement lorsque vous exécutez le client, utilisez l’option -v sans valeur :

$ snowsql -v

  Version: 1.2.3

Pour forcer SnowSQL à installer et à utiliser une version spécifique, utilisez l’option -v et spécifiez la version que vous souhaitez installer. Par exemple, exécutez la commande suivante pour la version 1.2.5 :

$ snowsql -v 1.2.5

Comprendre la gestion des versions SnowSQL

Les numéros de version de SnowSQL se composent de trois chiffres : <version majeure>.<version mineure>.<version du correctif>.

Par exemple, la version 1.2.3 indique que la version majeure est la 1, la version mineure est la 2, et la version du correctif est la 3.

Pour déterminer la version SnowSQL qui démarre actuellement lorsque vous exécutez le client, utilisez l’option -v sans valeur :

$ snowsql -v

  Version: 1.2.3

En général, les directives suivantes s’appliquent aux différents types de versions :

Version majeure

Un changement apporté à la version majeure indique des améliorations spectaculaires dans le service Snowflake sous-jacent. Une nouvelle version majeure rompt la rétrocompatibilité. Vous devrez télécharger et installer la dernière version SnowSQL depuis l’interface Web.

Version mineure

Un changement apporté à la version mineure indique des améliorations visant à prendre en charge la compatibilité directe dans SnowSQL ou le service Snowflake sous-jacent. Une nouvelle version mineure ne rompt pas la rétrocompatibilité, mais nous vous recommandons fortement de télécharger et d’installer la dernière version de SnowSQL depuis l’interface Web.

Version Patch

Un changement apporté à la version Patch indique que des petites améliorations ou des corrections de bogues ont été appliquées. La fonction de mise à niveau automatique installe automatiquement toutes les versions de patch. Pour plus d’informations sur la fonction de mise à niveau automatique, consultez Qu’est-ce que la mise à niveau automatique ? (dans cette rubrique).

Note

Si une version mineure est publiée, la fonctionnalité de votre version actuelle devrait continuer à fonctionner, mais toutes les corrections de bogues et les fonctionnalités nouvellement publiées ne seront pas disponibles via la fonction de mise à niveau automatique. Par conséquent, nous vous recommandons fortement de télécharger et d’installer la dernière version de SnowSQL si la version mineure est améliorée.

Qu’est-ce que la mise à niveau automatique ?

Par défaut, la mise à niveau de SnowSQL se fait automatiquement vers la dernière version du correctif. Une nouvelle version majeure ou mineure nécessite un téléchargement et une installation manuels.

Lorsqu’une nouvelle version de correctif est disponible, SnowSQL télécharge le nouveau binaire dans un processus en arrière-plan et exécute la version actuelle. La prochaine fois que vous exécutez SnowSQL, la nouvelle version se lance.

Pour illustrer le processus :

  1. Pour une nouvelle installation, téléchargez le programme d’installation SnowSQL (par exemple, la version 1.2.0) en utilisant l’interface Web de Snowflake, et installez le client.

  2. Chaque fois que vous exécutez SnowSQL, le client vérifie si une version plus récente est disponible dans le répertoire de mise à niveau SnowSQL.

  3. Si une version plus récente (par exemple, la version 1.2.1) est disponible, SnowSQL la télécharge en tâche de fond pendant que la version actuelle est installée.

  4. La prochaine fois que vous exécutez SnowSQL, le client exécute la version 1.2.1 tout en vérifiant si une version plus récente est disponible.

Désactivation de la mise à niveau automatique

L’option --noup empêche SnowSQL de télécharger une nouvelle version si une nouvelle est publiée. Vous pouvez spécifier cette option lorsque vous vous connectez à Snowflake pour empêcher une mise à niveau automatique pendant cette session spécifique.

Par exemple :

$ snowsql --noup

Sinon, ajoutez l’option noup = true dans le fichier de configuration pour empêcher SnowSQL de se mettre à niveau automatiquement tant que l’option n’est pas désactivée ou définie sur false.

Exécution d’une version précédente de SnowSQL

Si vous rencontrez un problème avec la dernière version de SnowSQL, par exemple la version 1.2.2, vous pouvez exécuter temporairement une version précédente.

Pour déterminer la version SnowSQL qui démarre actuellement lorsque vous exécutez le client, utilisez l’option -v sans valeur :

$ snowsql -v

  Version: 1.2.2

Pour afficher une liste des versions disponibles de SnowSQL, utilisez l’option --versions :

$ snowsql --versions

  1.2.3
  1.2.2
  1.2.1
  1.2.0

Pour installer une version antérieure de SnowSQL à partir de la liste, utilisez l’option -v et spécifiez la version que vous voulez installer. Par exemple, pour installer la version 1.2.3 :

$ snowsql -v 1.2.3

  Installing version: 1.2.3  [####################################]  100%

Utilisez la même option pour spécifier la version que vous voulez exécuter lorsque vous démarrez SnowSQL :

$ snowsql -v 1.2.3

Modification du point de terminaison de Snowflake Client Repository utilisé par la fonction de mise à niveau automatique SnowSQL

Par défaut, la fonction de mise à niveau automatique de SnowSQL utilise le point de terminaison AWS de Snowflake Client Repository. Pour modifier le point de terminaison dans le fichier de configuration SnowSQL , suivez les étapes de cette section.

Nouveaux utilisateurs

Pour spécifier le point de terminaison Microsoft Azure de Snowflake Client Repository en tant que nouvel utilisateur SnowSQL , exécutez la commande suivante :

snowsql -o repository_base_url=https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql

Vérifiez que le fichier de configuration (c’est-à-dire ~/.snowsql/config ou %USERPROFILE%\.snowsql\config) inclut la ligne suivante.

repository_base_url=https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql

Utilisateurs existants

Pour spécifier le point de terminaison Microsoft Azure de Snowflake Client Repository en tant qu’utilisateur SnowSQL existant, ajoutez la ligne suivante au fichier de configuration (c’est-à-dire ~/.snowsql/config ou %USERPROFILE%\.snowsql\config) :

repository_base_url=https://sfc-repo.azure.snowflakecomputing.com/snowsql