Comprendre la facturation pour la réplication de base de données

Les frais basés sur la réplication de base de données sont divisés en deux catégories : le transfert de données et les ressources de calcul. Les deux catégories sont facturées sur le compte cible (c’est-à-dire le compte qui stocke la base de données secondaire qui est actualisée).

Transfert de données

La réplication de base de données initiale et les opérations de synchronisation suivantes transfèrent des données entre des régions. Les fournisseurs de Cloud facturent les données transférées d’une région à une autre au sein de leur propre réseau.

Le taux de transfert de données est déterminé par l’emplacement du compte source (c’est-à-dire le compte qui stocke la base de données principale). Pour connaître les tarifs de transfert de données, consultez la page de tarification (sur le site Web de Snowflake).

Pour plus d’informations sur la facturation par transfert de données, voir Présentation de la facturation du transfert de données dans Snowflake.

Ressources de calcul

Les opérations de réplication utilisent des ressources de calcul fournies par Snowflake pour copier des données entre des comptes à travers les régions.

Note

  • Le compte cible engage également des coûts de stockage standard pour les données de chaque base de données secondaire du compte.

  • Si la réplication initiale de la base de données ou une opération d’actualisation ultérieure échoue, la prochaine tentative (si elle est effectuée dans les 14 jours) peut réutiliser les données qui ont déjà été copiées ; c’est-à-dire que les données ne sont pas copiées à nouveau lors de la prochaine tentative. Pour cette raison, des frais de réplication de base de données sont appliqués même si la réplication initiale de la base de données ou une opération d’actualisation ultérieure échoue.

Dans ce chapitre :

Estimation et contrôle des coûts

En général, la facturation mensuelle pour la réplication de base de données est proportionnelle à :

  • Quantité de données de table dans la base de données principale modifiée à la suite du chargement de données ou d’opérations DML.

  • Fréquence d’actualisation de la base de données secondaire à partir des bases de données principales.

Vous pouvez contrôler le coût de la réplication en choisissant avec soin les bases de données principales à répliquer et leur fréquence d’actualisation. Vous pouvez cesser d’engager des coûts de réplication en cessant les opérations d’actualisation de la base de données.

Affichage des coûts réels

Les utilisateurs ayant le rôle ACCOUNTADMIN peuvent utiliser l’interface Web de Snowflake ou SQL pour voir la quantité de données de réplication transférées (en octets) pour votre compte Snowflake sur une période donnée.

Pour afficher les quantités de données transférées pour votre compte :

Interface Web

Cliquez sur Account Account tab » Billing & Usage. L’utilisation de la réplication est illustrée sous forme d’un entrepôt spécial fourni par Snowflake nommé Snowflake logo in blue (no text) REPLICATION. Cliquez sur le bouton Data Transfer pour afficher les coûts de transfert de données. Notez que l’interface Web ne décompose pas les coûts de transfert de données pour la réplication.

SQL

Interrogez l’un des éléments suivants :