Interrogation de données à l’aide de feuilles de calcul

Ce chapitre décrit comment écrire et exécuter des requêtes à l’aide de feuilles de calcul Snowsight.

Dans ce chapitre :

Gestion des feuilles de travail

Créer et ouvrir des feuilles de calcul

Pour créer une nouvelle feuille de calcul, cliquez sur le bouton + Worksheet (ou sur le bouton New worksheet (+) lorsqu’une feuille de calcul existante est ouverte).

Pour ouvrir une feuille de calcul existante, accédez à l’un des onglets suivants et cliquez sur le nom de la feuille de calcul :

Recent

Affiche les dernières feuilles de calcul que vous avez ouvertes.

Shared with me

Affiche les feuilles de calcul que vos collègues ont explicitement partagées avec vous.

My worksheets

Affiche les feuilles de calcul que vous avez créées et que vous possédez.

Folders

Affiche les dossiers que vous avez créés ou que vos collègues ont explicitement partagés avec vous.

Exploration des schémas

Navigation

Home (wksts1) » My Worksheets (ou ouvrez une feuille de calcul locale sous Recent ou dans Folders) » <nom_feuilledecalcul> » onglet Schema. Le navigateur de schéma s’ouvre dans le volet droit en bas de la fenêtre.

Le navigateur de schémas permet aux utilisateurs d’explorer les schémas, tables, vues et autres objets de la base de données actuelle qui sont accessibles par le rôle de session en cours.

Recherchez les noms de table et de colonne en saisissant une chaîne de texte dans le champ de recherche. Par exemple, entrez station pour rechercher tous les objets qui incluent cette chaîne dans le nom de l’objet.

Schema browser

Cliquez sur le nom d’une table pour l’épingler dans le volet principal du navigateur de schéma.

Schema browser

Le navigateur de schéma affiche les détails de chaque table, y compris les noms de colonne, les types de données et le nombre de lignes. Cliquez sur le bouton Preview en haut de la zone de détails d’une table pour ouvrir un aperçu des données de la table. Pour supprimer la table du volet principal, cliquez sur l’icône représentant une épingle dans l’en-tête des détails de la table.

Actualisation des métadonnées du schéma

Les métadonnées du schéma dans Snowsight sont actualisées automatiquement toutes les 24 heures. Lorsqu’une nouvelle table ou vue est créée dans une base de données, les rôles disposant des autorisations requises peuvent interroger l’objet ; cependant, le navigateur de schémas ne répertorie pas immédiatement le nouvel objet et le nouvel objet ne peut pas être recherché.

Pour actualiser manuellement les métadonnées d’un schéma, cliquez sur (options) » Refresh schema dans le navigateur de schémas. Snowsight actualise rapidement les métadonnées afin que le nouvel objet soit répertorié et consultable.

Ecriture et exécution de requêtes

Navigation

Home (wksts1) » My Worksheets (ou ouvrez une feuille de calcul locale sous Recent ou dans Folders) » <nom_feuilledecalcul>.

Snowsight rend l’écriture des requêtes aussi simple que possible, vous donnant de l’aide lorsque vous en avez besoin, mais essayant généralement de rester à l’écart.

Modifier le contexte de la session

Pour sélectionner (ou modifier) le rôle, l’entrepôt et la base de données actuels pour la session utilisateur, cliquez sur la liste déroulante Session Context dans le coin supérieur gauche de l’éditeur de requête. Le rôle actuel détermine quelles opérations peuvent être effectuées sur les objets Snowflake en fonction des privilèges de contrôle d’accès accordés au rôle. Sélectionnez d’abord un rôle, puis sélectionnez un entrepôt et une base de données que le rôle a des privilèges à utiliser.

Ecrire des requêtes

Lorsque vous tapez du texte dans l’éditeur de requêtes, la fonctionnalité de saisie semi-automatique intelligente suggère des mots clés de syntaxe de requête tels que des fonctions ou des alias SQL et répertorie les valeurs qui correspondent aux noms de table ou de colonne dans un schéma. Cette fonctionnalité vous permet d’écrire des requêtes rapidement. Cliquez sur le nom d’une fonction pour afficher sa syntaxe et une brève description ; la description renvoie à la documentation Snowflake pour des informations plus détaillées.

Smart autocomplete

Snowsight opère un suivi des alias de table et les suggère comme options de saisie semi-automatique. Par exemple, si vous exécutez une requête utilisant posts as p ou posts p en tant qu’alias, la prochaine fois que vous taperez p, la fonction de saisie automatique suggère l’alias en option.

Exécuter des requêtes

Vous pouvez exécuter une ou plusieurs requêtes de manière séquentielle dans la même feuille de calcul :

Requête unique

Positionnez votre curseur au-dessus ou dans la requête dans l’éditeur de requête.

Requêtes multiples

Mettez en surbrillance les requêtes à exécuter.

Cliquez sur le bouton Run (wksts2) ou appuyez sur [CMD]+[RETURN] (Mac) ou [CTRL]+[ENTER] (Windows).

Après avoir exécuté votre requête ou vos requêtes, vous pouvez explorer la table des résultats. Voir Exploration de la table de résultats.

Affichage de l’historique des requêtes

Actuellement, Snowsight ne fournit pas un affichage visuel de l’historique des requêtes.

Vous pouvez afficher l’historique des requêtes dans l’interface Web classique ou via SQL :

Interface Web

Cliquez sur History History tab.

SQL
ACCOUNT_USAGE

Interrogez la vue QUERY_HISTORY.

Information Schema

Interrogez la famille QUERY_HISTORY de fonctions de table.

Interroger des versions antérieures des feuilles de calcul

Chaque fois qu’une requête dans une feuille de calcul est exécutée, une version de la feuille de calcul est enregistrée dans l’historique des requêtes. Cliquez sur Updated <time> dans l’en-tête pour afficher les requêtes antérieures. Vous pouvez réexécuter les requêtes antérieures d’ici.

L’historique des requêtes affiche soit un aperçu de la requête, soit le message d’erreur renvoyé par chaque requête. Cet aperçu ne consomme pas de ressources de calcul.

Filtres personnalisés

Les filtres personnalisés sont des mots clés spéciaux qui se résolvent sous la forme d’une sous-requête ou d’une liste de valeurs.

Accorder l’autorisation de créer des filtres personnalisés

Navigation

Home (wksts1) » Admin » Settings » Privacy.

Un administrateur de compte (c’est-à-dire un utilisateur avec le rôle ACCOUNTADMIN) doit accorder à chaque rôle, y compris au rôle ACCOUNTADMIN en soi, la possibilité de créer des filtres personnalisés.

Tous les filtres personnalisés sont disponibles pour tous les utilisateurs de votre compte.

  1. Cliquez sur le bouton Add role.

  2. Recherchez chaque rôle auquel vous souhaitez accorder des autorisations. Sélectionnez le rôle.

  3. Cliquez sur le bouton Add (<n>), où <n> est le nombre de rôles sélectionnés.

Créer des filtres personnalisés

Navigation

Home (wksts1) » Admin » Settings.

  1. Cliquez sur le bouton + Filter. La boîte de dialogue Configure filter s’ouvre.

  2. Remplissez les champs suivants :

    Display name

    Nom du filtre affiché en interne sur la page Settings.

    SQL Keyword

    Mot clé unique à insérer dans les requêtes. Utilisez le format :<chaîne>, sans espaces. Par exemple : :myfilter.

    Description

    Description du filtre.

    Role

    Rôle utilisé lors de l’actualisation des valeurs de filtre dérivées d’une requête.

    Warehouse

    Entrepôt utilisé lors de l’actualisation des valeurs de filtre dérivées d’une requête.

    Options via

    Spécifie si les valeurs de filtre sont dérivées d’une requête ou d’une liste détaillée. Cliquez sur le bouton Edit pour modifier la requête ou la liste.

    Lorsque les valeurs de filtre sont rendues disponibles via une requête, choisissez si la requête doit être actualisée toutes les heures, quotidiennement ou jamais.

    Value type
    Texte

    Valeurs de chaîne.

    Nombre

    Valeurs numériques.

    Multiple values can be selected

    Autorisez les propriétaires de feuilles de calcul à sélectionner plusieurs valeurs pour le filtre.

    Inclure une option « Tous »

    Include an All option to allow specifying any value, or any value from an approved list.

    Inclure une option « Autre »

    Include an Other option to allow specifying any value.

Utiliser des filtres

Les filtres système suivants sont disponibles pour tous les rôles :

:daterange

:datebucket

De plus, les administrateurs peuvent créer des filtres personnalisés à utiliser dans votre compte. Pour obtenir des instructions, consultez Filtres personnalisés (dans ce chapitre).

Incluez des filtres dans les clauses WHERE pour filtrer les résultats de la requête. Vous pouvez ensuite choisir les valeurs de filtre à appliquer aux résultats de la barre de filtre.

Par exemple, incluez le filtre :daterange dans une clause WHERE. Après avoir interrogé vos données, cliquez sur le sélecteur All time au-dessus de l’éditeur de requête et sélectionnez une plage de temps différente. Les résultats de la requête sont automatiquement mis à jour en fonction de la nouvelle valeur de filtre.

Toggle filter

Pour afficher les valeurs SQL de vos filtres, cliquez sur le bouton Show query without filters (wksts3).

Raccourcis clavier

Les raccourcis clavier permettent une navigation et une édition plus rapides des fiches de calcul. Pour afficher la liste des raccourcis clavier pris en charge, appuyez sur [CMD]+[SHIFT]+[?] (Mac) ou [CTRL]+[SHIFT]+[?]** (Windows)

Explorer la table des résultats

La table des résultats prend en charge des fonctionnalités interactives, notamment des statistiques générées qui affichent des informations contextuelles pour toute sélection.

Utilisez les touches fléchées de votre clavier pour parcourir les sélections, comme vous le feriez dans une feuille de calcul.

Sélectionnez des colonnes, des cellules, des lignes ou des plages dans la table de résultats. Toutes les sélections peuvent être copiées et collées.

Une limite de 10 000 lignes est affichée dans les résultats. Si votre requête renvoie plus de 10 000 lignes, les statistiques reflètent toujours l’intégralité de l’ensemble des résultats. Filtrez vos résultats pour les ramener dans la limite des 10 000 lignes. Notez que l’intégralité de l’ensemble des résultats est incluse dans les téléchargements au format CSV (valeurs séparées par des virgules).

Statistiques contextuelles automatiques

Sélectionnez des colonnes, des cellules, des lignes ou des plages dans la table des résultats pour afficher des informations pertinentes sur les données sélectionnées dans le volet d’inspection (à droite de la table des résultats). Des statistiques contextuelles sont générées automatiquement pour tous les types de colonnes. Les statistiques sont destinées à vous aider à donner un sens à vos données en un coup d’œil.

La vue d’ensemble des colonnes affiche un aperçu des statistiques de chaque colonne. Sélectionnez une colonne dans l’inspecteur ou l’en-tête de colonne pour afficher des statistiques détaillées sur les colonnes.

Column statistics

Le volet d’inspection génère différentes statistiques pour différents types de colonnes. Tous les éléments des statistiques de colonne sont cliquables, vous pouvez donc appliquer un filtre en fonction de n’importe lequel de ces éléments.

Filled/empty meters

Toutes les colonnes indiquent le nombre de lignes remplies et vides. Les colonnes affichant certains types de données, comme les e-mails et JSON, indiquent également le nombre de lignes non valides.

Histograms

Affiché pour toutes les colonnes de date, les colonnes d’heure et les colonnes numériques.

L’histogramme indique les lignes qui tombent dans une plage particulière. Cliquez sur une barre ou faites-la glisser sur l’histogramme pour sélectionner une plage. Vous pouvez affiner votre sélection en cliquant sur les étiquettes de valeur au-dessus de l’histogramme pour saisir des valeurs spécifiques.

Frequency distributions

Affiché pour toutes les colonnes catégorielles. Les colonnes catégorielles sont des colonnes de texte dans lesquelles les mêmes valeurs sont utilisées plusieurs fois.

Email domain distributions

Affiché pour les colonnes d’e-mail. La distribution de domaine de messagerie montre la distribution de fréquence des occurrences de noms de domaine.

Key distributions

Affiché pour les colonnes JSON. La distribution des clés indique la fréquence des clés supérieures présentes dans l’ensemble de résultats si toutes les lignes contiennent des objets JSON. Si la colonne comprend des tableaux JSON, la distribution des clés affiche les types relatifs de valeurs JSON dans la colonne.

Télécharger les résultats

Utilisez le bouton de téléchargement dans l’inspecteur pour télécharger vos résultats sous forme de fichier CSV.

Notez que les téléchargements Snowsight n’ont pas de limite de taille supérieure.